Média États généraux sur les commémorations historiques - Les commémorations et le récit historique

  • 459
  • 0
  • 0
Partager
  • WEBTV
  • 1852 médias
  • envoyé 11 octobre 2016

États généraux sur les commémorations historiques organisés par le mouvement national des Québécoises et des Québecois (MNQ) au Gésu du 6 au 8 octobre 2016. 
 
Panel : Les commémorations et le récit historique.
Animateur : Raymond Montpetit, professeur émérite en muséologie à UQAM
 
 
Monsieur Marc-André Gagnon, historien. Le miroir des réalisations d’un peuple:la Fête nationale du Québec et ses mémoires.
 
Monsieur Mathieu Bock-Côté, sociologue et chroniqueur. Sur les commémorations négatives:de quoi la repentance est-elle le nom ? 
Je me souviens : la formule est forte. Elle caractérise une nation, qui en elle-même, sait que la mémoire est l’autre nom de l’identité. Au fil des siècles, les Québécois ont poursuivi leur aventure en se racontant leur histoire. On constate d’ailleurs que le goût du passé est bien présent comme en témoigne la popularité des thèmes historiques au cinéma ou à la télévision. Sur le plan institutionnel, aucune politique ne régit les commémorations. Si on trouve ici comme ailleurs des pratiques commémoratives, on ne trouve aucune politique structurée susceptible de revaloriser l’usage public de la mémoire.
 
À l’aube du 375e anniversaire de Montréal, ce grand rendez-vous a pour objectif de mener une consultation et une réflexion de fond sur l’avenir des commémorations au Québec. Notamment, sur le type de commémorations que nous souhaitons célébrer, les anniversaires historiques et politiques qui devraient être ajoutés au calendrier des commémorations officielles, l’implication de l’État québécois et des acteurs concernés, etc. Nous souhaiterons également réfléchir à la préservation des lieux de mémoire importants. C’est donc à ce vaste programme que nous convions les Québécois!

 

Afficher plus

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Ajoutez un commentaire.