Média Médias et culture en danger à l'ère de Facebook et Netflix

  • 58
  • 0
  • 0
Partager

Les secteurs des nouvelles et de la culture sont maintenant dominés par des compagnies milliardaires comme Facebook et Netflix. Malgré leur omniprésence sur notre territoire, ces compagnies étrangères ne sont pas assujetties à nos règles.
Netflix, qui est potentiellement devenu le diffuseur le plus important au pays, n’est toujours pas tenu de percevoir la TPS ou de répondre aux normes de contenu culturel canadien. En plus de siphonner les revenus publicitaires (encore déductibles d’impôt), affaiblissant du même coup nos médias locaux qui sont secoués par une grave crise, Facebook a donné puissance aux discours haineux et à la désinformation.
Après des années de coupures, Radio-Canada peine à honorer son mandat. Les annonces d’institutions médiatiques qui décident de jeter l’éponge se multiplient (pensons à L’Express d’Outremont) et les emplois dans le secteur ont pratiquement diminués de moitié.
À l’heure où notre culture, notre démocratie, les faits et la rigueur journalistique se cherchent des champions pour les défendre et les valoriser, les institutions qui pourraient porter ces chapeaux sont considérablement affaiblies et ne sont pas équipées pour faire face au tumulte nous venant de la Silicon Valley.
Ce débat cherchera à savoir ce que le gouvernement peut et doit faire pour protéger notre culture et notre démocratie dans ce contexte de crise. S’il vous plaît, joignez-vous à nous.

Catégories: Démocratie
Afficher plus

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Ajoutez un commentaire.